Nous soutenons l'occupation de l'église St-Laurent par le Collectif-R afin d'y constituer un refuge contre les renvois de requérant-e-s d'asile débouté.e.s. Stop aux renvois Dublin! Soutenez le refuge et signez le manifeste:

lundi 31 janvier 2011

Découragé-s mais encore là

Un nouveau film de a-films, dont on peut saluer le bon travail.




Ce qu'en dit A-films:
"Depuis janvier 2008, tous les requérants d’asile déboutés n’ont plus droit qu’à l’aide d’urgence. Celle-ci est fournie différemment selon les cantons. L’aide d’urgence n’est cependant pas d’abord une prestation d’aide, mais est surtout un instrument de la politique de dissuasion dans le cadre de la 'lutte contre la migration'. L’idée perfide qui se cache là derrière est que plus la précarisation des personnes sans statut légal est grande, plus il est probable qu’elles quittent la Suisse.
Toutefois, pour différentes raisons, bien des requérants déboutés ne partent pas mais essaient de se soustraire au contrôle étatique et passent dans la clandestinité. D’autres s’adressent durablement à l’aide d’urgence et vivent péniblement en marge de la société en subissant, dans leur précarité, les tracasseries ciblées des autorités. Les prestations de l’aide d’urgence permettent à peine de survivre mais sont loin de garantir une vie dans la dignité."

"Notre court métrage de 25 minutes montre, à l’aide du témoignage de trois personnes sans-papiers, ce que peut signifier concrètement de vivre sous le régime de l’aide d’urgence. La question des motifs pour lesquels ces personnes sont venues en Suisse est volontairement laissée de côté. A notre avis, elle n’est pas pertinente dans le contexte de la problématisation du système de l’aide d’urgence. "

Le collectif de média autonome 'a-films' suit depuis plus de deux ans la lutte politique des migrants en Suisse. Le groupe a publié de nombreux reportage et courts métrages accessible sur leur site: http://a-films.blogspot.com/2009/03/150309fr.html

Aucun commentaire: