Nous soutenons l'occupation de l'église St-Laurent par le Collectif-R afin d'y constituer un refuge contre les renvois de requérant-e-s d'asile débouté.e.s. Stop aux renvois Dublin! Soutenez le refuge et signez le manifeste:

dimanche 2 février 2014

solidarité avec les grévistes de la faim Iranien-nes

Depuis le 29 janvier 2014, des Iranien-ne-s font une grève de la faim à Berne. La protestation a démarré devant l'ODM, avant d'être évacuée par la police vendredi à 4h du matin. Depuis, les grévistes ont trouvé le soutien de la Reithalle. Une manifestation de soutien est organisée lundi 3 février, à 18h, à Berne, Waisenhausplatz. Infos sur la page facebook et sur http://hungerstreik2014.tumblr.com.

Voici leur manifeste:
La République Islamique d’Iran est bien connue de différentes organisations internationales pour ses violations des droits humains. Les actions inhumaines de ce régime ont convaincu les organisations humanitaires et les gouvernements européens de condamner l’Iran à plusieurs reprises. Il y a beaucoup de cas extrêmement préoccupants au bilan de la République Islamique: nombreuses exécutions sans procès, exécutions d’adolescents, tortures, discriminations contre les femmes, lapidations, amputations, entraves au travail des journalistes, étudiants, ouvriers, etc. En même temps la République Islamique ignore totalement les avis internationaux et neutralise tous les efforts de la société pour améliorer les conditions de détention et le respect des droits humains. Des milliers prisonniers politiques et de conscience croupissent dans les cellules des prisons, uniquement à cause de leurs opinions divergentes et de leurs critiques de la structure politique et des violations systématiques des droits humains. 
Plus de sept millions d’Iranien-ne-s ont dû quitter leur terre d’origine pour chercher refuge dans les pays signataires de la Déclaration universelle des droits de l’homme. Nombre d’entre eux sont des activistes inconnus dont on n’apprend le nom que lorsqu’ils sont tués ou condamnés à de longues peines de prison comme les activistes et militant-e-s en Iran.
Nous, les Iranien-ne-s qui participons à cette grève de la faim demandons au gouvernement suisse, au Parlement et à toutes instances concernées de donner suite à nos revendications indiquées ci-dessous.
Nous organisons cette grève de la faim dans un cadre calme et paisible. Nous ne la terminerons qu’après avoir obtenu satisfaction sur les buts et objectifs suivants:
  1. La Suisse est en train de réfléchir à lever ses sanctions contre la République Islamique. Nous demandons que la Suisse reconnaisse politiquement le fait que la République Islamique viole systématiquement les droits humains et qu’elle devienne active pour éviter ces violations par l’Iran.
  2. Nous avons des permit F, N ou sommes des demandeurs et demandeuses d’asile débouté-e-s. Etant donné les conditions politiques et sociales en Iran et les souffrances qui nous ont été infligé-e-s, nous revendiquons une réponse positive à nos demandes d’asile dans les plus brefs délais. Nous voulons pouvoir revenir à une vie sociale normale, être utiles à la société et jouir des droits humains dont nous avons été exclu-e-s en Iran.

Aucun commentaire: