Nous soutenons l'occupation de l'église St-Laurent par le Collectif-R afin d'y constituer un refuge contre les renvois de requérant-e-s d'asile débouté.e.s. Stop aux renvois Dublin! Soutenez le refuge et signez le manifeste:

mardi 17 avril 2018

Les enfants ont droit à une protection spécifique ! Manifestation pour la protection des réfugié·e·s mineur·e·s mardi 24 avril 17h30


Inquiet·e·s de la dégradation de leurs conditions de travail et de la situation de grande détresse des jeunes mineur·e·s non accompagné·e·s hébergé·e·s dans les centres EVAM, des éducateurs et éducatrices tirent aujourd’hui la sonnette d’alarme : un enfant, quel que soit son statut légal, a besoin de protection et de conditions de vie spécifiques à son âge.
De nombreux jeunes, arrivé·e·s en Suisse pour demander l’asile après un parcours souvent traumatisant, sont hébergé·e·s dans des structures inadaptées : le taux d’encadrement est toujours plus faible (il arrive qu’un·e seul·e adulte doive accompagner 35 jeunes !) et il est difficile pour les éducateurs et éducatrices de mettre en place des projets éducatifs adaptés. Les employé·e·s de l’EVAM sont soumis à des pressions constantes et se sentent dévalorisé·e·s dans leur travail, pourtant indispensable.
La logique de protection des enfants, quel que soit leur statut légal, doit primer sur la logique économique. Une simple question de bon sens… que les autorités vaudoises n’ont pourtant pas.
Le collectif Droit de rester soutient pleinement les revendications des éducateurs et éducatrices de l’EVAM. Depuis trop longtemps, nous dénonçons les logiques de répression qui règnent à l’EVAM, au détriment du bien-être des personnes qui devraient y trouver un accompagnement et un accueil. 

Manifestons mardi 24 avril dès 17h30 à la Place du Château, Lausanne, pour soutenir les mineur·e·s demandant l’asile et les éducateurs et éducatrices qui les accompagnent.

Aucun commentaire: