Nous soutenons l'occupation de l'église St-Laurent par le Collectif-R afin d'y constituer un refuge contre les renvois de requérant-e-s d'asile débouté.e.s. Stop aux renvois Dublin! Soutenez le refuge et signez le manifeste:

samedi 26 juin 2010

Occupation de la Kleine Schanze - Régularisation collective maintenant!

Déclaration des collectifs « Droit de rester » concernant l’occupation de la « kleine Schanze », 26 juin 2010

Nous brisons le silence et démarrons la lutte pour une régularisation collective

Nous, personnes de toute la Suisse avec et sans permis de séjour, avons squatté la « kleine Schanze » à Berne. Nous occupons cet espace public parce que nous ne voulons pas accepter l’inhumaine politique suisse d’asile et de migration.

En tant que demandeur-euse-s d’asile débouté-e-s, nous sommes parqué-e-s pendant des années dans des « logements d’urgence » parfois souterrains et l’interdiction de travail nous prive de toute perspective d’avenir. En tant que personnes sans-papiers, nous faisons du travail indispensable dans des foyers, restaurants, usines et entreprises agricoles suisses sans protection et sous des conditions misérables. Nous sommes menacé-e-s de déportation à tout moment. Beaucoup de nos ami-e-s sont enfermé-e-s dans des prisons de déportation pour la simple raison d’être venu-e-s chercher une vie digne en Suisse. Avec l’occupation de la « kleine Schanze » nous brisons le silence sur cette situation.

Nous joignons à notre action un appel à tous ceux et celles qui ont gardé un peu d’humanité de lutter avec nous pour une régularisation collective. Nous demandons à la conseillère fédérale Eveline Widmer-Schlumpf d’entreprendre enfin des mesures concrètes pour la régularisation des dizaines de milliers de migrant-e-s illégalisé-e-s en Suisse plutôt que de les forcer à une vie dans la peur et la précarité.

La migration est avant tout une conséquence d'un système économique globalisé menant à des disparités sociales, à la pauvreté, à la dépendance et à la violence. Elle est le résultat d’une politique qui est orientée vers le profit à court terme de gouvernements, entreprises et organisations internationales et qui est soutenue par la Suisse.

Les personnes qui s’enfuient à cause de cette situation sont punies deux fois par la politique « d’asile » inhumaine de la Suisse. La migration est un droit légitime, et personne ne devrait avoir à s'excuser d’y recourir. La régularisation collective est un premier pas envers une dépénalisation des migrant-e-s.

Dans les prochains jours, de nombreuses actions, événements et concerts auront lieu autour du camp. Nous invitons tous ceux et celles qui sont solidaires à se joindre à nos actions.

Personne n’est illégal-e ! Régularisation collective maintenant !

Les collectifs « Droit de rester » en Suisse

* Pour ne pas nous laisser diviser nous utilisons le « nous » pour des énoncés qui ne concernent que quelques-un-e-s d'entre nous.

Pour soutenir l'action:



Programme Provisoire


Mise à jour quotidienne sur http://droit-de-rester.blogspot.com et http://www.bleiberecht.ch

Dimanche 27 juin 2010
On reste ici – Stop aux expulsions !

10h30 Assemblée générale

14h30 Isabelle Saint-Seans, migreurop (www.migreurop.org), Paris : Politiques migratoires européennes : guerre aux migrant.e.s

15h Représentent.e.s de augenauf ! (www.augenauf.ch), Zürich: Reportage sur les renvois forcés

15h30 Franck Agbeckponou du Collectif autonome des immigré.e.s, Fribourg : L’importance de la lutte collective – témoignage d’une résistance réussie à une expulsion forcée.

16h Discussion sur les trois présentations

18h Souper

21h Performance du groupe de théâtre autonome de Zurich


Lundi 28 juin 2010
Qui sait ce que ça signifie de vivre en Suisse en tant que Sans-Papiers?

10h30 Assemblée générale

14h Marche vers l’Office fédéral contre la migration à Wabern/Berne : dépôt d’une lettre de revendications

18h Souper

21h Court-métrage « Débouté.e.s debout » sur l’aide d’urgence dans le canton de Vaud et la lutte des requérant.e.s d’asile débouté.e.s réalisé dans le cadre des collectifs Droit de rester Lausanne et la Coordination Asile Riviera. Film suivi d’une discussion avec des Sans-Papiers de divers cantons.

22h « Come un uomo sulla terra » : un film de Andrea Segre, Dagmawi Yimer et Riccardo Biadene sur les conditions de vie des migrant.e.s en Libye


Mardi 29 juin 2010
Non à l’apartheid du système judiciaire ! Stop à la criminalisation des migrant.e.s !

10h30 Assemblée générale

15h Heiner Busch, Solidarité sans frontières (http://www.sosf.ch): Deux fois non à l’apartheid dans le système judiciaire !

18h Souper

20h Concert du chansonnier Niels van der Waerden, Zurich


Mercredi 30 juin 2010
A bas la forteresse Europe !

10h30 Assemblée générale

15h Caravane pour les droit des réfugié.e.s et des migrant.e.s, Munich (http://carava.net): FRONTEX - Agence de protection des frontières – armement aux bords de l’Europe

16h Au service du contrôle des migrations : management de la migration par l’entreprise d’expulsion OIM (Organisation Internationale pour la Migration) – Marche au siège de l’OIM à Berne

18h Souper

21h Courts-métrages de l’atelier de vidéos de l’école autonome de Zurich


Jeudi 1 juillet 2010
Nous avons une voix et nous devenons de plus en plus fort.e.s !

10h30 Assemblée générale

14h Cours d’allemand sur la Place Fédérale

16h30 Discussion avec des membres de projets d’éducation alternatifs : planet 13, Bâle (http://www.planet13.ch), école autonome Zurich, association Education pour tou.t.e.s (http://alles-fuer-alle.jimdo.com), Denkmal, Bern (www.denk-mal.info/)

17h30 Dario Lopreno, ssp Genève: En fait, qu’est-ce que ça veut dire « intégration » ?

18h Souper

20h Christophe Tafelmacher (SOS Asile Vaud et Solidarité sans frontières) : Régularisations humanitaires en Suisse – luttes collectives et « cas par cas »

Aucun commentaire: