Nous soutenons l'occupation de l'église St-Laurent par le Collectif-R afin d'y constituer un refuge contre les renvois de requérant-e-s d'asile débouté.e.s. Stop aux renvois Dublin! Soutenez le refuge et signez le manifeste:

mercredi 7 septembre 2011

Dans des abris sous terre, sans protection civile

Mettons-les sous terre comme on enterre leurs droits
De moins en moins de droits, de plus en plus sous terre
Enterrons-les avec leurs droits, enterrons-les avec leurs voix
Tradition humanitaire

Sans air ni lumière
Dans des abris de protection civile, faisons-les taire

Pour abriter qui ? Protéger de quoi ?
Protéger les civils de ceux que l’on met à l’ abri 
De ceux que l’on maudit, de ceux que l’on décrie

Les empêcher de voir la misère qu’ils créent en votant leurs lois
Des lois qui créent des sous-hommes, mis dès lors sous terre comme des moins-que-rien
Mis dans des abris, à l’abri des regards et privés de droits
Là où leur vie reste un mystère, là où elle n’est presque rien


A Nyon. Nions qui, nions quoi ? Nions leurs droits, nions leurs voix

A Gland. Interdiction de travailler sur terre, glandez sous terre

Au Mont. Monticule de terre. Montez en enfer

A Coteau-fleuri. Fleuri de quoi ?
Des traces de la vie et de la rage qui débordent de ces âmes prisonnières

Ce qu’on enterre refleurira

Julie 

mardi 6 septembre 2011

Manifestation contre les déportations et pour libérer Habtom Ande

Manifestation mardi 6 septembre 2011, 18h St-François, Lausanne
Pour libérer Habtom Ande, déserteur érythréen qui a demandé l'asile en Suisse.
Comme tant d'autres, Habtom Ande est prisonnier à Frambois, alors qu'il n'a commis aucun crime.
Stop aux déportations!

voir le tract d'appel à la manif.

samedi 3 septembre 2011

Lundi 5 septembre, pic-nic rencontre au Centre de jour des Boveressees, Lausanne

nous vous invitons cordialement au pic nic organisé par le collectif Droit de rester au centre de jour de Boveresses le lundi 5 septembre à partir de 18h.

Notre collectif a récemment essayé de visiter l'abri PC à Coteau Fleuri qui accueille depuis peu des réquérant-e-s d'asile débouté-e-s. L'accès nous a été refusé mais nous avons quand même pu apercevoir les conditions de vie épouvantables qui y règnent. Ainsi nous aimerions nous solidariser avec les personnes qui sont "parquées" dans cette structure d'aide d'urgence et pour cela nous organisons une rencontre au centre de jour des Boveresses où elles viennent prendre leurs repas le soir.

Toute participation est bienvenue. Nous préparons un souper canadien. Vous pouvez donc également amener quelque chose à manger. On se charge du reste (boissons, couverts, musique, etc).