Nous soutenons l'occupation de l'église St-Laurent par le Collectif-R afin d'y constituer un refuge contre les renvois de requérant-e-s d'asile débouté.e.s. Stop aux renvois Dublin! Soutenez le refuge et signez le manifeste:

samedi 21 mars 2009

Cycle de conférences

Cycle de conférences

Les Migrant-e-s en Suisse et en Europe :

la construction d’un nouvel apartheid.


Les conférences se dérouleront dans plusieurs villes du canton, avec en mars et en avril, les conférences suivantes :

Le 25 mars à Vevey : Hôtel Astra, 20h00 :

"Chasse aux abus", une arme pour démanteler les droits

Conférence donnée par Christophe Tafelmacher, avocat spécialiste des questions d’asile.

Le 28 mars à Lausanne, Espace culturel Pôle Sud, 19h00 :

L’occupation de la Predigerkirche (ZH) durant 19 jours à Noël 2008.

Conférence-films et témoignages du Collectif Zürichois Bleiberecht für Alle,

Le 23 avril à Bex, Chapelle Nagelin, 20h00 :

Difficultés particulières rencontrées par les femmes migrantes

Table ronde et témoignages avec Anne-Catherine Menétrey et Marianne Huguenin


Depuis de nombreuses années, l’Europe et la Suisse modifient régulièrement leurs lois pour rendre leur accès plus difficile aux étrangers-ères. Bien que les hommes et les femmes se soient toujours déplacés sur cette planète, et alors que les marchandises viennent et vont toujours plus loin et toujours plus vite, les pays occidentaux se transforment en une forteresse qui tente de résister à la migration humaine.

Pour rester malgré tout, les Migrant-e-s sont prêt-e-s à vivre dans une précarité toujours plus grande. Pour les refouler malgré tout, les gouvernements sont prêts à bafouer certains droits fondamentaux, à contourner la loi, à créer de l’arbitraire entre les différentes populations. .

Quelles réalités et quels parcours trouve-t-on derrière les chiffres publiés ?

Comment sont réellement accueilli-e-s les requérant-e-s qui demandent l’asile en Suisse?

Quelles sont les difficultés spécifiques rencontrées par les femmes migrantes?

Qui sont ces travailleurs et travailleuses sans permis de séjour ? Comment vit-on quand on est considéré comme clandestin-e ?

Quels sont les grands axes des politiques migratoires à l’aube du XXIème siècle?

Mais y a-t-il vraiment EUX et NOUS ? La pression qui s’exerce sur les personnes migrant-e-s n’est-elle pas le reflet d’une précarisation croissante des salarié-e-s, des personnes au chômage, des handicapé-e-s ?

Ces conférences nous permettrons de tenter des réponses à ces questions et d’échanger des points de vue sur l’application des nouvelles lois et leur impact sur la vie des personnes migrantes.

Aucun commentaire: