Nous soutenons l'occupation de l'église St-Laurent par le Collectif-R afin d'y constituer un refuge contre les renvois de requérant-e-s d'asile débouté.e.s. Stop aux renvois Dublin! Soutenez le refuge et signez le manifeste:

vendredi 12 juin 2009

Occupation du centre d'aide d'urgence de Vevey

Peu après avoir lancé ce communiqué, nous avons été délogé par la police de Vevey, alors que notre action était purement pacifique.
Nous sommes sorti-e-s du centre sans violence, mais la lutte continue! Nous continuons d'exiger la fin du régime de l'aide d'urgence.
Rendez-vous samedi 13 juin, dès 10h, au parc Doret, au bord du lac de Vevey. Info et plan sur le blog du collectif.


Communiqué de presse du vendredi 13 juin:


Contre le régime inhumain de l'aide d'urgence: occupation du centre EVAM de Vevey!

Aujourd'hui, des militant-e-s du Collectif droit de rester (membre de la Coordination asile-migration Vaud) occupent le centre EVAM de Vevey. Par cette action, à une semaine de la journée internationale des réfugié-e-s, nous dénonçons les attaques incessantes contre le droit d'asile et des migrant-e-s en Suisse.

Parmi les nombreuses conséquences désastreuses de ces politiques, les personnes écartées de l'asile se voient imposer le régime dit d'aide d'urgence: sans argent, elles sont confinées dans des centres d'hébergement collectif et interdites de travail. Prévue pour une courte durée, l'aide d'urgence est en réalité utilisée sur le long terme pour détruire la vie des gens et les pousser à quitter la Suisse, alors que pour différentes raisons ces personnes ne peuvent être renvoyées.

Violant toute dignité humaine, ce régime s'applique à toutes et tous, femmes, enfants, malades, alors que ces personnes tentaient de reconstruire leur vie en Suisse.

Nous appelons la population à réfléchir au-delà des discours populistes et des préjugés, pour se solidariser et agir avec des personnes venues en Suisse pour trouver une vie normale, mais dont les droits sont constamment bafoués.

Dans ce but, nous lançons une pétition exigeant la suppression de l'aide d'urgence, le droit au travail pour les requérant-e-s débouté-e-s, ainsi que la régularisation des personnes concernées.

Collectif Droit de rester, membre de la Coordination asile migration - Vaud

Aucun commentaire: